Ré-innervation MLD

Cette technique donne au patient la capacité d’avoir des échanges sexuels sans le besoin de prothèse. La contraction volontaire du phallus apparaît rapidement après l’opération, et mène à des changements de longueur, de diamètre et de forme – « l’érection paradoxale » (une raideur, un élargissement et un raccourcissement du pénis). Certains patients peuvent profiter de ces propriétés pour avoir des relations sexuelles.

Technique chirurgicale : Le pénis a été construit sur une greffe de l’arrière du lambeau musculo-cutané du grand dorsal, en enroulant la partie cutanée de la greffe à l’intérieur d’un cylindre. Une bande longitudinale du muscle à l’intérieur du néo phallus constituera l’unité motrice du néo phallus. Le pédicule vasculaire et le nerf moteur de la greffe libre ont été anastomosés bout à bout au pédicule vasculaire principal du muscle gracilis et à son nerf moteur, venant depuis son nerf obstrué de la cuisse gauche.

Rééducation: Après la vérification de la cicatrisation, tous les patients ont été soumis à un protocole de réadaptation du muscle transféré. Le protocole inclut une électrostimulation du nerf moteur et du muscle LD du néo phallus pendant au moins 6 mois. Après le début de l’activité du mouvement musculaire, l’électro-gymnastique est maintenue une fois par semaine, jusqu’à ce que le mouvement volontaire du muscle soit satisfaisant.

Cette contraction volontaire du pénis est une conséquence de la ré-innervation du muscle transféré, la contraction étant suffisamment forte pour raidir le pénis.

ZSI est le seul fabriquant Européen de Sphincter Urinaire Artificiel, d’implants péniens malléable et hydraulique comme solutions à des problématiques urologiques masculines (incontinence), sexuelles (impotence), et d’identité sexuelle (prothèses pour transmen et transwomen).

 

Articles associés

Leave a comment