ZSI 475 FTM : première implantation au CHU de Bordeaux

#

Professeur Vincent CASOLI et Docteur Grégoire CAPON

Le Mardi 6 septembre 2016, à hôpital tripode de Bordeaux (CHU Pellegrin), le Professeur Vincent CASOLI, chirurgien plasticien, et le Docteur Grégoire CAPON, chirurgien urologue, ont implanté un implant pénien pour phalloplastie ZSI 475 FTM L150 (taille 15 cm).

Le patient présentait un néo-pénis (phalloplastie) de 12 cm avec le pédicule neuromusculaire à droite et des bourses suffisamment amples pour recevoir la pompe de l’implant pénien d’un côté et un implant testiculaire de l’autre côté.

Le patient est entré à l’hôpital la veille et a suivi la préparation habituelle : rasage des parties génitales (8jours avant la chirurgie) et douche à la Bétadine « scrub » la veille de l’intervention et également le matin de l’intervention.

Le patient était le premier patient de la matinée afin de réduire les risques d’infection. Pour l’intervention le patient a été placé en décubitus dorsal et l’intervention s’est déroulée sous anesthésie générale. Un double shampoing à la Bétadine « Scrub » de la région génitale a été réalisé puis un badigeon à la Bétadine a été réalisé. Les champs ont été mis en place, exposant les organes génitaux externes et les fosses iliaques. La sonde de Foley 16 Fr CH a été difficile à insérer et le Dr Grégoire CAPON a alors opté pour une sonde de Mercier 14 Fr CH afin d’individualiser l’urètre pendant la chirurgie.

1er temps : Dissection
Le pédicule vasculaire étant à droite, une incision latérale néo-pénienne gauche a été réalisée pour ne pas risquer de le couper. Cette incision latérale a permis de bien exposer la symphyse pubienne au-dessus du néo-urètre. 9 cm2 ont été préparé pour recevoir la base de l’implant pénien.

Le Dr Grégoire CAPON et le Pr Vincent CASOLI ont ensuite réalisé deux logettes dans les bourses pour recevoir la pompe de l’implant pénien à gauche et une prothèse testiculaire à droite.

Les deux chirurgiens ont réalisé une incision inguinale gauche pour aborder le pelvis et préparer un espace pour le réservoir.

Enfin, les chirurgiens ont terminé en pénétrant dans la phalloplastie avec des ciseaux de Mayo. Ils ont pu avancer avec précaution jusqu’à l’extrémité de la phalloplastie.

Les deux chirurgiens ont ensuite dilaté le néo-pénis avec des bougies de Hegar de 8 à 25. Une bonne dilatation jusqu’à 25 permet un bon passage pour le gland de la prothèse pénienne et sa couronne. Si la dilatation du néo-pénis est insuffisante, le gland de la prothèse ne pourra pas bien se placer au bout du néo-pénis. On obtient alors un aspect de « Floppy glans ».

La longueur totale du néo-pénis et la base d’implantation sur le pubis a été mesurée à 14 cm. Une prothèse pénienne de 15 cm, ZSI 475 FTM L150 mm, a été choisie car elles conviennent pour des tailles de 14 cm à 16 cm.

Tous les espaces ont été lavés avec une solution de Rifampycine 10mg/ml et Gentamycine 1 mg/ml pour lutter contre les risques d’infection.

2ème temps : Préparation de l’implant pénien pour phalloplastie ZSI 475 FTM
Les différents composants ont été préparés avec du sérum physiologique injectable puis trempés dans la solution de Rifampycine et Gentamycine (10 mg/ml + 1 mg/ml). Les implants ZSI 475 FTM sont recouverts de PVP PolyVinyl Pyrrolidone , surface hydrophile qui « absorbe » les antibiotiques afin de lutter contre une contamination lors de la chirurgie.

3ème temps : Insertion de l’implant pénien ZSI 475 FTM
Le réservoir vide a été mis en place dans le pelvis par incision inguinale. Il a été rempli de 60 ml de sérum physiologique et l’incision inguinale fermée. Le tube armé a été passé sous la peau jusqu’à l’incision latérale gauche de la phalloplastie.

Un lavage de l’intérieur de la phalloplastie a été réalisé avec la solution de Rifampycine (10 mg/ml) et de Gentamycine (1mg/ml). Grâce à la bonne dilatation avec la bougie de Hegar de 25, la prothèse pénienne ZSI 475 L 150 mm a facilement été introduite dans la phalloplastie à l’aide de l’introducteur. Le gland s’est bien mis en place à l’extrémité du néo-pénis. Un test de gonflage a ensuite été réalisé.

La prothèse a été dégonflée et sa base fixée par le Professeur Vincent CASOLI par six points de fil non résorbable type Mersuture.

Le scrotum a lui aussi été lavé avec le mélange de Rifampycine et Gentamycine pour lutter contre le risque d’infection. La pompe a trouvé facilement sa place dans le scrotum gauche. Une prothèse testiculaire a été ajoutée à droite. La pompe a été connectée au réservoir avec les connecteurs. Un nouveau test d’érection a été réalisé avec la base de la prothèse fixée au pubis : la prothèse permet une bonne érection du néo-pénis.

4ème temps : Fermeture
Après un dernier lavage de l’incision latérale avec le mélange de Rifampycine et Gentamycine, le Professeur Vincent Casoli a fixé la pompe au fond du scrotum gauche en rapprochant les tissus au-dessus de la logette de la pompe.

L’incision latérale a ensuite été fermée par points séparés de Vicryl. Puis la peau a été fermée par des points séparés.

Un dernier test d’érection a été fait pour vérifier la bonne accessibilité de la pompe : la poire de la pompe de l’implant pénien ZSI 475 FTM est bien au fond du scrotum, facilement individualisable et accessible ; il en est de même pour la valve de dégonflage, située juste au-dessus de la poire de gonflage.

La sonde a été retirée en fin d’intervention. Aucun drainage n’a été mis en place car l’hémostase a été bien maîtrisée. La prothèse sera utilisable dans six semaines, après une bonne cicatrisation.

Suite opératoire : Suivi
Simple. Le patient a pu quitter le service et rejoindre son domicile.
Il a été revu en consultation à 2 reprises pour l’ablation des points de suture, puis pour l’apprentissage de la manipulation de la prothèse. : gonflage et dégonflage.

 

ZSI est le seul fabriquant Européen de Sphincter Urinaire Artificiel, d’implants péniens malléable et hydraulique comme solutions à des problématiques urologiques masculines (incontinence), sexuelles (impotence), et d’identité sexuelle (prothèses pour transmen et transwomen).

Articles associés

Leave a comment