1ère implantation pour métoidioplastie

Première implantation du ZSI 100 D4, implant malléable pour métoidioplastie à Lyon/ France.

La mise en place d’implants péniens malléables dans les corps caverneux du pénis des hommes biologiques est bien connue et largement décrite dans la littérature. Le Dr Nicolas Morel-Journel de l’hôpital Lyon Sud à Lyon/ France a déjà développé ce concept et fait plusieurs essais pour les corps caverneux des métoidioplasties.
La métoidioplastie est une chirurgie de réassignation sexuelle alternative à la phalloplastie pour les FTM. Elle consiste à dégager le clitoris hypertrophié sous l’action de la testostérone et à réaliser un petit pénis se rapprochant de la verge de l’homme biologique. Le chirurgien pourra proposer de fermer le vagin, allonger le canal urinaire et faire un scrotum.
Après la chirurgie, les tissus opérés peuvent se rétracter diminuant d’autant plus la taille du néo-pénis. Afin de conserver la taille obtenue en fin d’intervention le Dr Nicolas Morel-Journel propose de mettre en place une prothèse dans le corps caverneux. ZSI propose une paire de petits implants malléables de 4 mm de diamètre et 12 cm de long qui peuvent être recoupés si nécessaire et insérés dans les corps caverneux selon la même technique que pour les hommes biologiques.
Le 29 août 2017, à Lyon, le Dr Nicolas Morel-Journel et son équipe a implanté le premier implant ZSI 100 D4 développé par la société ZSI.

 

 

ZSI est le seul fabriquant Européen de Sphincter Urinaire Artificiel, d’implants péniens malléable et hydraulique comme solutions à des problématiques urologiques masculines (incontinence), sexuelles (impotence), et d’identité sexuelle (prothèses pour transmen et transwomen).

Articles associés

Leave a comment