Première implantation du ZSI 475 FTM en Espagne

Première implantation de la prothèse gonflable ZSI 475 FTM en Espagne

En décembre 2017, le Dr Eduardo Simón, chirurgien plastique, a implanté à Valence – et pour la première fois en Espagne – la prothèse gonflable ZSI 475 FTM.

Le Dr Eduardo Simón est le chirurgien référent en réassignation sexuelle dans la communauté de Valence. Il a récemment voyagé à Lyon, en France, pour apprendre les techniques d’implantation liées à la prothèse gonflable ZSI 475 FTM auprès du Dr Nicolas Morel-Journel, ce qui lui a permis de réaliser la implantation utilisant cette prothèse gonflable – conçue spécialement pour les phalloplasties– en Espagne.

L’intervention fut programmée à 9h et fut l’unique opération de la matinée afin de garantir son bon déroulement. Le patient fut mis sous anesthésie générale et placé en décubitus dorsal, les jambes légèrement séparées pour faciliter l’accès à la surface antérieure du pubis lors de la mise en place de la prothèse.

Après la localisation par échographie du pédicule de la phalloplastie et la mise en place d’un cathéter urinaire pour positionner l’urètre de manière adéquate, l’opération a commencé grâce à une incision latérale rectiligne pour accéder à la surface antérieure du pubis. La dilatation de la phalloplastie se réalisa à l’aide d’une série de dilatateurs Hegar allant jusqu’au numéro 21. Le Dr Eduardo Simón a pu préserver la vascularisation du néo-pénis ainsi que sa sensibilité – grâce au maintien de l’intégrité des deux nerfs sensitifs de la phalloplastie – durant l’ensemble de l’opération.

Le Dr Eduardo Simón pratiqua ensuite une incision au niveau de l’espace de Retzius afin d’y positionner le réservoir. Puis, il retira l’un des deux implants testiculaires et agrandit la bourse scrotale pour y positionner la pompe au sein du scrotum. La phalloplastie fut alors mesurée et une prothèse de 18 cm fut choisie. La mise en place de l’implant et sa fixation au pubis s’effectuèrent sans aucune difficulté. Les mesures d’asepsie et les techniques chirurgicales furent les plus méticuleuses et rigoureuses possibles durant l’ensemble de l’intervention. La prothèse fut lavée au bloc opératoire, selon le protocole, avec les antibiotiques appropriés.

Après plusieurs tests de gonflage et de dégonflage de la prothèse – avec obtention d’érections de bonne qualité -, le Dr Eduardo Simón a refermé l’incision. Il y plaça un cathéter urinaire pour la nuit. Le patient pourra utiliser sa prothèse une fois que le tissu cicatriciel fibreux aura stabilisé la fixation de l’implant au pubis, c’est-à-dire d’ici 6 à 8 semaines.

Dr. Simón


Le Dr Eduardo Simón est chef de service et chirurgien référent en réassignation sexuelle au sein d’un hôpital public à Valence. Il reçoit également en cabinet privé.
Il s’est spécialisé en chirurgie plastique et réparatrice à Valence et a perfectionné sa formation de micro-chirurgien à New York. Il a visité de nombreux hôpitaux à l’étranger (Etats-Unis, Japon, Taïwan) et a rencontré plusieurs médecins référents en réassignation sexuelle – notamment le Professeur Montrey en Belgique et le Professeur Djordjevic en Serbie. Il est membre international de la American Society of Plastic Surgeons (ASPS).

Pour en savoir plus, visitez sa page ici : http://www.dreduardosimon.com

 

ZSI est le seul fabriquant Européen de Sphincter Urinaire Artificiel, d’implants péniens malléable et hydraulique comme solutions à des problématiques urologiques masculines (incontinence), sexuelles (impotence), et d’identité sexuelle (prothèses pour transmen et transwomen).

 

 

Articles associés

Leave a comment